The rainy afternoon in the park.


The rainy afternoon in the park.

 :: Académie de Magie :: Domaine de l'école Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 27 Nov - 12:05
Serpentard
avatar
Sang Pur
Âge : 15 ans

Noises : 736
Voir le profil de l'utilisateur http://lumossolem.forumactif.com/t415-alaryc-yaxley http://lumossolem.forumactif.com/t414-alaryc-yaxley http://lumossolem.forumactif.com/t418-alaryc-yaxley
Serpentard
♛ The rainy afternoon in the park
Dans le monde, il n'y a pas d'un côté le bien et de l'autre le mal. ll y a une part de lumière et d'ombre en chacun de nous. Ce qui compte c'est celle que l'on choisir de montrer dans nos actes, ça c'est ce que l'on est vraiment. # Sirius Black.

 
▼▲▼

 
En cette après-midi légèrement ensoleillée du mois de Novembre, le jeune Yaxley est tranquillement installé à une table la plus éloignée de la bibliothèque. De nombreux ouvrages sont positionnés sur le bureau, si bien qu'il ne lui reste pas beaucoup de place pour qu'il puisse rédiger son devoir sur le parchemin. De temps en temps, l'étudiant de cinquième année relève la tête pour jeter un rapide regard dans la pièce lorsque des élèves haussent un petit peu trop la voix. En guise de réponse, Alaryc se contente uniquement de secouer la tête, avant de se replonger dans son devoir d'histoire de la magie. L'élève de la maison Serpentard est tellement absorbé par son devoir qu'il n'arrive pas à savoir depuis combien de temps, il se trouve dans la pièce à travailler. Ce n'est qu'un point finale sur le troisième rouleau de parchemin qui indique au jeune homme qu'il a terminé son devoir et qu'il peut dès a présent, profiter de son après-midi, malgré le ciel qui commence à s'assombrir.

Le Serpentard range ses parchemins dans son sac, qu'il positionne sur son épaule après l'avoir soigneusement fermé. Il attrape les différents ouvrages qui sont sur la table et part ensuite les ranger à leur place respective. Une fois qu'il a terminé, Alaryc sort de la bibliothèque d'un pas rapide et silencieux. L'élève de cinquième année arpente les nombreux couloirs du château jusqu'au cachot dans un pas tout aussi rapide que dans la bibliothèque. Lorsqu'il arrive devant le mur qui sert d'entré, le sorcier s'arrête. « Sang-Pur ». Le sorcier attend patiemment que le mur s'ouvre pour le laisser entrer. Quand l'adolescent pénètre dans la salle commune, Yaxley laisse échapper un soupire de bien-être lorsque la chaleur des flammes qui crépitent dans la cheminée vient doucement caresser sa joue. Alaryc traverse tranquillement la pièce, pour ensuite pousser la porte de son dortoir, allant poser ses affaires à côté de son lit à baldaquin.

Avant de sortir de son dortoir, le regard du jeune homme s'arrête sur la fenêtre qui se trouve juste à côté de son lit. Il s'agenouille devant celle-ci, regarde le lac espérant ainsi croiser le calmar géant. Pendant de longues minutes, il reste dans cette position, observant la vue qui s'offre à lui et se demandant s'il doit oui ou non prendre l'air en faisant un petit tour dans le parc ou, s'il doit au contraire se fourrer dans l'un des canapés confortables de sa salle commune à profiter de la douce chaleur qui se dégage de la cheminée. Après mûre réflexion, le garçon se relève, attrape son écharpe aux couleurs de sa maison qu'il positionne autour de son cou, avant d'attacher sa cape noire d'hiver, avant de ressortir de son dortoir. Lorsqu'il revient de la salle, Alaryc remarque que la celle-ci vient de se remplir. Certains élèves de premières années se sont déjà accaparé les canapés. D'autres sont installés un peu partout, discutant et riant entre eux. Le jeune homme presse le pas pour sortir de la pièce, avant qu'une personne vienne lui adresser la parole.

Lorsque l'attrapeur des vert et argent ouvre la porte pour se retrouver à l'extérieur du château, il lâche un juron en sentant le vent froid venir lui donner une claque sur les joues qui se mettent tout de suite à rougir. Il remonte son écharpe pour couvrir convenablement sa nuque et part affronter le froid automnale, pour profiter du calme qu'offre le parc par ce temps. Il marche paisiblement, observant de temps en temps les groupes d'élèves qui chahutent entre eux, et qui comme Alaryc profitent du calme. Malgré lui, le jeune Yaxley essaye de trouver ses jumeaux parmi les élèves affrontant la fraîcheur, pour aller leur parler même si eux, font comme si le jeune homme n'existe pas. Ne les voyant nulle part, le cinquième année s'installe sur un banc, levant les yeux au ciel dans l'espoir que sa chouette Onyx, vole dans les parages pour qu'elle puisse venir lui tenir compagnie le temps d'un instant.  

 
CODAGE PAR AMATIS

 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumos Solem :: Académie de Magie :: Domaine de l'école-