Partagez | 
 

 The rainy afternoon in the park.

Aller en bas 
Préfet(e) de Poufsouffle et joueur de Quidditch
Alaryc Yaxley
Sang Pur
Âge : 15 ans
Baguette : Bois de Pin, Plume D'oiseau Tonnerre, 30.75 cm, souple
Emploi : Ϟ Attrapeur de l'équipe de Quidditch
RPG : j'écris en FFD700


Ϟ A Dangerous Night

Ϟ
Parchemins : 177
Noises : 140
Avatar : Francisco Lachowski
Préfet(e) de Poufsouffle et joueur de Quidditch
MessageSujet: The rainy afternoon in the park.    Mar 27 Nov - 12:05

Ϟ The rainy afternoon in the park Ϟ
Dans le monde, il n'y a pas d'un côté le bien et de l'autre le mal. ll y a une part de lumière et d'ombre en chacun de nous. Ce qui compte c'est celle que l'on choisit de montrer dans nos actes, ça c'est ce que l'on est vraiment. # Sirius Black.

 
▼▲▼

 
En cette après-midi légèrement ensoleillée du mois de Novembre, le jeune Yaxley est tranquillement installé à une table la plus éloignée de la bibliothèque. De nombreux ouvrages sont positionnés sur le bureau, si bien qu'il ne lui reste pas beaucoup de place pour qu'il puisse rédiger son devoir sur le parchemin. De temps en temps, l'étudiant de cinquième année relève la tête pour jeter un rapide regard dans la pièce lorsque des élèves haussent un petit peu trop la voix. En guise de réponse, Alaryc se contente uniquement de secouer la tête, avant de se replonger dans son devoir d'histoire de la magie. L'élève de la maison de Poufsouffle est tellement absorbé par son devoir qu'il n'arrive pas à savoir depuis combien de temps, il se trouve dans la pièce à travailler. Ce n'est qu'un point finale sur le troisième rouleau de parchemin qui indique au jeune homme qu'il a terminé son devoir et qu'il peut dès a présent, profiter de son après-midi, malgré le ciel qui commence à s'assombrir.

Le blaireau range ses parchemins dans son sac, qu'il positionne sur son épaule après l'avoir soigneusement fermé. Il attrape les différents ouvrages qui sont sur la table et part ensuite les ranger à leur place respective. Une fois qu'il a terminé, Alaryc sort de la bibliothèque d'un pas rapide et silencieux. L'élève de cinquième année arpente les nombreux couloirs du château jusqu'au cachot dans un pas tout aussi rapide que dans la bibliothèque. Lorsqu'il arrive devant les tonneaux qui servent d'entrer, le sorcier s'arrête. Il se met à taper selon le rythme qu'on lui a indiqué le soir de sa rentrer. Le sorcier attend patiemment que le mur s'ouvre pour le laisser entrer. Quand l'adolescent pénètre dans la salle commune, Yaxley laisse échapper un soupire de bien-être lorsque la chaleur des flammes qui crépitent dans la cheminée vient doucement caresser sa joue. Alaryc traverse tranquillement la pièce, pour ensuite pousser la porte de son dortoir, allant poser ses affaires à côté de son lit à baldaquin.

Avant de sortir de son dortoir, le regard du jeune homme s'arrête sur la fenêtre qui se trouve juste à côté de son lit. Il s'agenouille devant celle-ci, regarde le ciel, qui malheureusement est gris. Pendant de longues minutes, il reste dans cette position, observant la vue qui s'offre à lui et se demandant s'il doit oui ou non prendre l'air en faisant un petit tour dans le parc ou, s'il doit au contraire se fourrer dans l'un des canapés confortables de sa salle commune à profiter de la douce chaleur qui se dégage de la cheminée. Après mûre réflexion, le garçon se relève, attrape son écharpe aux couleurs de sa maison qu'il positionne autour de son cou, avant d'attacher sa cape noire d'hiver, avant de ressortir de son dortoir. Lorsqu'il revient de la salle, Alaryc remarque que la celle-ci vient de se remplir. Certains élèves de premières années se sont déjà accaparé les canapés. D'autres sont installés un peu partout, discutant et riant entre eux. Le jeune homme presse le pas pour sortir de la pièce, avant qu'une personne vienne lui adresser la parole.

Lorsque l'attrapeur des jaunes et noirs ouvre la porte pour se retrouver à l'extérieur du château, il lâche un juron en sentant le vent froid venir lui donner une claque sur les joues qui se mettent tout de suite à rougir. Il remonte son écharpe pour couvrir convenablement sa nuque et part affronter le froid automnale, pour profiter du calme qu'offre le parc par ce temps. Il marche paisiblement, observant de temps en temps les groupes d'élèves qui chahutent entre eux, et qui comme Alaryc profitent du calme. Malgré lui, le jeune Yaxley essaye de trouver ses jumeaux parmi les élèves affrontant la fraîcheur, pour aller leur parler même si eux, font comme si le jeune homme n'existe pas. Ne les voyant nulle part, le cinquième année s'installe sur un banc, levant les yeux au ciel dans l'espoir que sa chouette Onyx, vole dans les parages pour qu'elle puisse venir lui tenir compagnie le temps d'un instant.  

 
CODAGE PAR AMATIS

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumossolem.forumactif.com/t415-alaryc-yaxley http://lumossolem.forumactif.com/t418-alaryc-yaxley
Kaegan O'Malley
Métamorphomage
Inconnu
Âge : 15 ans
Baguette : Bois de frêne et epine de monstre du fleuve blanc 25.5 cm
RPG : ▬ J'écris en : ForestGreen - #228B22

Parchemins : 94
Noises : 100
Avatar : Matt Lanter
MessageSujet: Re: The rainy afternoon in the park.    Lun 28 Jan - 14:17


« Rainy Afternoon..  »
Ft Alaryc Yaxley & Libre



ϟϟ

Un Samedi de Novembre 1970


Kaegan n'est absolument pas du matin. Lui qui devait se lever tôt, aujourd'hui afin de pouvoir préparer une affiche pour l'accrocher sur le tableau d'affichage de la salle commune des verts et argents. Cette affiche consiste à indiquer aux élèves de la maison du serpent, que les sélections pour le quidditch commenceront bientôt. Malheureusement, le cinquième année n'est, en aucun cas décidé à se lever. Couverture remontée jusqu'au-dessus de son crane, le capitaine commence à se rendormir, mais c'est sans compter sur son nouvel animal de compagnie, une magnifique chouette harfang blanche, qui hulule pour dire au garçon qu'il est largement l'heure de se réveiller. Marmonnant de mécontentement, Kae' attrape son oreiller qu'il lance en direction de Fox pour la faire taire. Celui-ci, vexé par l'attitude de son maître, lui pince violemment les doigts avant de s'envoler en direction de la volière. O'Malley peste contre sa chouette, puis décide de se lever à contre cœur. Avant de prendre sa douche, l'adolescent de quinze ans, se regarde dans le miroir. Le sorcier à une salle gueule. De gigantesques cernes ont pris place sous ses yeux bleus, autrefois magnifiques. Cela fait maintenant plusieurs jours que l'écossais n'arrive pas à fermer l'œil. Ses rêves sont hantés par les souvenirs douloureux de la seconde guerre des sorciers. Il se revoit tomber face au Yaxley, il ressent également les contractions musculaires, particulièrement douloureuses à cause du sortilège doloris qu'il a reçu de la part du Blaireau. Kaegan a voulu riposter, mais il n'a pas eu la chance de pouvoir le faire, car une lumière verte a jailli de la baguette du Poufsouffle pour s'abattre sur O'Malley.

Une serviette autour de la taille, l'étudiant de cinquième année sort de la douche, se regarde une dernière fois dans le miroir. Constatant qu'il a toujours une mine de mort-vivant, il pousse un soupire tout en se dirigeant dans son dortoir, pour qu'il puisse s'habiller d'une simple chemise blanche et d'un jean. Il accroche à la va-vite sa cravate à la couleur de sa maison. Ses pas, qui lui font quitter son dortoir pour rejoindre sa salle commune, sont lents, sa cape d'hiver sous le bras. Les mains dans les poches, avec une mine endormie sur le visage, Kaegan sort de son antre pour rejoindre la grande salle. De longues minutes plus tard, O'Malley se trouve devant les portes de la grande salle. Il hésite à y rentrer pour prendre le petit-déjeuner. S'il le fait, cela implique qu'il doit discuter avec le peu d'amis qu'il a réussi à se faire durant ses années au château. Finalement, le serpentard se rend vers le parc. Le froid hivernal vient lui fouetter de façon brutale ses joues blafardes. Il accroche rapidement sa cape d'hiver noire, avant d'aller se confronter au froid.

L’écossais prend une grande inspiration, profitant ainsi du calme qu’offre ce magnifique temps, qui lui rappelle son Écosse natale. Il s’avance lentement dans le parc, voulant à tout prix savourer chaque instant qu’il passe à l’extérieur, loin du monde. Alors que ses pas le guident jusqu’au banc de pierre, ses yeux se posent sur une silhouette qui ne connaît que trop bien maintenant. Sa mâchoire se crispe tandis que ses mains se serrent. L’étudiant des verts et argents, s’avance lentement et silencieusement en direction du Blaireau, pour se retrouver derrière lui, à seulement quelques mètres, avec un sourire mauvais sur le visage. « Tiens tiens, Yaxley… Comme on se retrouve… »





DESIGN ϟ  VOCIVUS // AVATAR (C) VOCIVUS  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumossolem.forumactif.com/t538-jesse-o-kelly?nid=1#1399 http://lumossolem.forumactif.com/t541-jesse-o-kelly#1418 http://lumossolem.forumactif.com/t545-jesse-o-kelly-666#1453
Préfet(e) de Poufsouffle et joueur de Quidditch
Alaryc Yaxley
Sang Pur
Âge : 15 ans
Baguette : Bois de Pin, Plume D'oiseau Tonnerre, 30.75 cm, souple
Emploi : Ϟ Attrapeur de l'équipe de Quidditch
RPG : j'écris en FFD700


Ϟ A Dangerous Night

Ϟ
Parchemins : 177
Noises : 140
Avatar : Francisco Lachowski
Préfet(e) de Poufsouffle et joueur de Quidditch
MessageSujet: Re: The rainy afternoon in the park.    Lun 28 Jan - 15:00

Ϟ The rainy afternoon in the park Ϟ
Dans le monde, il n'y a pas d'un côté le bien et de l'autre le mal. ll y a une part de lumière et d'ombre en chacun de nous. Ce qui compte c'est celle que l'on choisit de montrer dans nos actes, ça c'est ce que l'on est vraiment. # Sirius Black.

 
▼▲▼

 
Une Après-Midi de Novembre 1970

Assis sur l'un des nombreux bancs en pierre du parc, Alaryc a les yeux rivés sur le ciel qui devient de plus en plus sombres à chaque minute qui passe. Depuis que cet évènement toujours aussi étrange qu'il soit, le préfet de Poufsouffle ne cesse depuis sa rentrée de septembre de revivre dans sa tête, toutes les choses horribles qu'il a commises lorsqu'il a rejoint les rangs du Seigneur des Ténèbres. Il revoit la scène la plus horrible, qui l'empêche même de dormir le soir. Il se revoit se tenant debout, devant deux enfants, âgée seulement d'à peine six et sept ans. Les enfants n'arrêtaient pas de pleurer et de hurler de peur, suppliant l'ancien mangemort de ne pas s'en prendre à eux, mais le Yaxley ne les écoutait pas. Il l'a levé sa baguette lentement et a prononcé le sortilège de la mort, sans aucun remord sur l'instant. Le joueur de Quidditch à également bon nombre de ses anciens camarades pour le mage noir, heureusement pour lui, il a porté un masque sur le visage pour chaque meurtre.  

Beaucoup d'autres flashes ne cessent de passer en boucle dans sa tête, des choses vraiment pas très appréciables. Peu avant la seconde guerre des sorciers, Ryc s'est rendu en premier lieu dans le manoir de son frère afin de pouvoir lui faire payer toutes les misères que lui ont fait ses jumeaux durant sa propre enfance. Après l'avoir torturé horriblement avec le sortilège de doloris, Alaryc à transplaner cette fois-ci dans la petite maison de sa sœur, afin de pouvoir lui infliger la même souffrance que son horrible jumeau qui va devoir passer le reste de ces jours à l'hôpital de Saint-Mangouste. Il se souvient d'avoir pris un réel plaisir à leur infliger de telles douleurs. Alaryc se souvient également, de leur avoir craché au visage, avant de les laisser totalement inertes dans leur modeste demeure.

Les mains sur le visage, le préfet de la maison de la loyauté, essaye d'oublier tout ce qu'il a réalisé durant sa première vie, mais il n'y arrive pas. Les fantômes du passé ne cessent de venir le hanter à chaque fois qu'il ferme les yeux. Il se frotte doucement le visage, puis ne voulant plus rester seule pour lui éviter de revivre une fois encore le supplice qu'il a dû faire endurer aux pauvres gens, Alaryc se redresse et s'apprête à rentrer dans le château en espérant trouver une personne qui veuille bien de lui pour passer un peu de temps. Lorsqu'il se retourne, Alaryc sursaute en voyant le visage du capitaine de Quidditch des verts et argents, debout devant lui. Le cœur du blaireau bat à une vitesse ahurissante dans sa cage thoracique. Les yeux du jaune et noir se posent sur la mâchoire crispée du serpent, ainsi que sur ses mains serrer, comme si O'Malley, allait lui faire regretter d'être en vie. « O'Malley… Qu'est-ce que tu me veux ? » La voix du jaune et noire est tremblotante. En réalité, Yaxley savait très bien ce que voulait l'adolescent de cinquième année, mais il avait un infime espoir, que ça soit pour autre chose.



 
CODAGE PAR AMATIS

 


j'écris en #FFD700
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumossolem.forumactif.com/t415-alaryc-yaxley http://lumossolem.forumactif.com/t418-alaryc-yaxley
Kaegan O'Malley
Métamorphomage
Inconnu
Âge : 15 ans
Baguette : Bois de frêne et epine de monstre du fleuve blanc 25.5 cm
RPG : ▬ J'écris en : ForestGreen - #228B22

Parchemins : 94
Noises : 100
Avatar : Matt Lanter
MessageSujet: Re: The rainy afternoon in the park.    Lun 28 Jan - 16:46


« Rainy Afternoon..  »
Ft Alaryc Yaxley & Libre



ϟϟ

Un Samedi de Novembre 1970

Kaegan est très satisfait de voir la réaction de celui qui l’a tué lors de la seconde guerre des sorciers. À cause de cet individu, l’écossais n’a malheureusement pas pu connaître sa fille, ni même le prénom que lui a donné sa compagne. O’Malley n’est pas du genre à chercher la bagarre, bien au contraire, s’il peut les éviter en tant normal, il les évite volontiers, mais, aujourd’hui ce n’est pas le cas. Il a une folle envie de vouloir lui donner une bonne leçon. De lui montrer ce que l’on peut recevoir lorsqu’on s’en prend à des honnêtes gens sans problèmes. Kaegan, qui affiche un sourire mauvais en coin, s’avance lentement vers le préfet. « À ton avis Yaxley… » La voix du vert et argent est doucereuse, comme s’il voulait amadouer sa proie pour mieux frapper ensuite.

L’écossais, d’un geste imperceptible fait lentement glisser la baguette caché dans la manche de sa cape d’hiver. Kae, étant perfectionniste, prend bien le soin de contrôler le parc, et s’assure ainsi qu’aucun préfet autre que Yaxley, ou préfet en chef ne se trouve à l’extérieur du château à cette heure-ci. Il serait fâcheux de faire perdre des points à la maison de Serpents, uniquement parce que Kaegan à un compte à régler avec Alaryc. Une fois les alentours contrôlés, Kaegan s’avance une nouvelle fois d’un pas lent et silencieux en direction du blaireau. « Alors, ça fait quoi, de se retrouver à la place de tes victimes ? » Le sourire qu’affiche le capitaine des verts et argents s’élargit en un sourire sadique. De nombreuses idées fusent dans sa tête, tellement qu’il ne sait pas laquelle choisir pour montrer à ce mangemort qu’il ne faut pas s’en prendre à un O’Malley.

L’étudiant de cinquième année pointe sa baguette vers le jaune et noir, il a bien envie de d’utiliser l’un des trois sortilèges impardonnable, mais Kaegan se fera renvoyer si un professeur l’apprend et il n’a absolument pas envie de retourner dans cet orphelinat de malheur pour la seconde fois. Réfléchis, le serpent range alors sa baguette à l’intérieur de sa robe, mais continue de regarder le préfet avec un sourire mauvais sur le visage. Un dernier pas en avant et Kae’ se trouve maintenant à seulement quelques centimètres du préfet des jaunes et noirs. Il lève son poing droit qu’il va coller contre le nez du blaireau. L’adrénaline qu’il ressent suite à ce premier coup-de-poing, plaît beaucoup à O’Malley, ce qui l’incite à continuer de frapper le blaireau jusqu’à ce qu’il tombe au sol. « Tu vas payer, pour ce que tu as fais… »






DESIGN ϟ  VOCIVUS // AVATAR (C) VOCIVUS  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumossolem.forumactif.com/t538-jesse-o-kelly?nid=1#1399 http://lumossolem.forumactif.com/t541-jesse-o-kelly#1418 http://lumossolem.forumactif.com/t545-jesse-o-kelly-666#1453
Préfet(e) de Serdaigle
Samara Johnson
Loup-Garou
Sang Mêlé
Âge : 15 ans
Baguette :  Bois de chêne rouge,30.7 cm, coeur: plume de phénix
Emploi : Préfète
Parchemins : 220
Noises : 199
Avatar : Danielle Campbell
Préfet(e) de Serdaigle
En ligne
MessageSujet: Re: The rainy afternoon in the park.    Ven 1 Fév - 22:13



Comme très souvent, Samara profitait du ce début d'après midi et de l'air vivifiant de cet hiver 1970 pour marcher tranquillement dans le parc. Malheureusement la demoiselle, dans le silence du parc put entendre des voix. Bien qu'elle ne comprit pas de suite, car trop loin des protagonistes, elle reconnut l'une des personnes qui parlait.

*Kaegan... Que fais tu là si tôt, ça ne te ressemble pas et contre qui t'emportes tu ? *

Un mauvais pressentiment envahissant la jeune femme, elle repartit au pas de course, tout en faisant un petit détour pour ne pas se faire repérer de suite. Ses cheveux attachés en une haute queue de cheval se balançaient de gauche à droite, son simple T.shirt blanc et son pantacourt noir ne lui permettant pas de ralentir la cadence trop longtemps, elle fut bien vite à proximité de son meilleur ami, du moins lors de leur première jeunesse. Ce dernier n'était plus vraiment le même maintenant, pour la plus grande tristesse de la préfète, bien qu'elle ne le montrerait ni ne l'avouerait à qui que ce soit. Sam' aussi silencieusement que possible s'approcha du serpentard tout en se décalant pour voir qui était à ses pieds.

*Non.. !!! *


Elle venait de voir que par terre se trouvait une autre personne à qui elle tenait malgré les erreurs commises. Alaryc, ce poufsouffle qui fut ou sera mangemort. Ce jeune homme déjà bien amoché par sa famille, qu'elle pouvait comprendre, bien qu'elle n'approuve pas sa destinée. Il le regrettait, de ça la brune n'en doutait pas. Contrairement aux autres, la jeune femme avait prit le temps de lui parler, d'écouter pourquoi il avait finit par se rallier au soit disant lord. Et même, si elle ne lui faisait pas confiance, Sam' lui avait en partie pardonner les actions qu'Alaryc n'avait par ailleurs pas encore commis dans ce nouveau passé. Persuadé que son meilleur, et pour ainsi dire unique véritable ami, ne s'arrêterait pas à un coup de poing, la préfète des bleus et bronze n'eut d'autre choix que de se manifester.

Keagan !!!

Elle avait parlé d'une voix distincte et pourtant douce, tout en marchant vers les deux jeunes hommes. Il lui faudrait la jouer fine la pour ne pas perdre celui auquel elle tenait le plus ici, dans ce château.

A quoi est ce que tu joues ? Mettre un préfet à terre, tu penses vraiment que ça va te rendre service pour la fin de ta scolarité ?

S'interposant délicatement entre eux deux, elle posa sa main sur le bras du serpentard. La serdy, savait qu'il n’apprécierait pas qu'elle l'empêche de se venger, après tout, elle savait que c'était par la faute du poufsouffle, que Keagan était mort lors de la grande bataille de Poudlard. Cependant, agir de la sorte, pousserait surement le pouffy à réitérer ces mauvaises actions. Elle ne pousserait pas son meilleur ami à lui pardonner, mais il ne devait pas réclamer le sang pour le sang. Sinon, bon nombre d'entre eux mouraient bien plus vite que la fois précédente.

Regarde moi s'il te plait.. Ne te salis pas les mains, ne tâche pas ton âme maintenant, nous pouvons changer ce qu'il adviendra. Cette fois, tu pourras changer les choses.

L'adolescente s'en voulait un peu de prononcer de tels mots à l'encontre du poufsouffle, mais Keagan passerait toujours avant lui. et bien qu'elle ne souhaitait pas sa mort, qu'elle souhaitait au contraire l'empêcher de redevenir un fidèle mangemort, la jeune femme ferait tout pour protéger le serpentard qui l'avait toujours soutenue lors de sa première adolescence, déjà compliqué alors qu'elle n'était pas une métamorphe. Alors si il fallait rester des heures, à se faire tremper par une pluie de novembre, Samara le ferait, pour lui, pour eux trois et ce futur qu'on pouvait altérer.



Of course it is happening inside your head,
but..  
Why on earth should that mean that it is not real?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumossolem.forumactif.com/t437-samara-johnson http://lumossolem.forumactif.com/t434-voliere-de-samara
Préfet(e) de Poufsouffle et joueur de Quidditch
Alaryc Yaxley
Sang Pur
Âge : 15 ans
Baguette : Bois de Pin, Plume D'oiseau Tonnerre, 30.75 cm, souple
Emploi : Ϟ Attrapeur de l'équipe de Quidditch
RPG : j'écris en FFD700


Ϟ A Dangerous Night

Ϟ
Parchemins : 177
Noises : 140
Avatar : Francisco Lachowski
Préfet(e) de Poufsouffle et joueur de Quidditch
MessageSujet: Re: The rainy afternoon in the park.    Sam 2 Fév - 11:34

Ϟ The rainy afternoon in the park Ϟ
Dans le monde, il n'y a pas d'un côté le bien et de l'autre le mal. ll y a une part de lumière et d'ombre en chacun de nous. Ce qui compte c'est celle que l'on choisit de montrer dans nos actes, ça c'est ce que l'on est vraiment. # Sirius Black.


▼▲▼

Une Après-Midi de Novembre 1970

Alaryc, déglutit avec une grande difficulté lorsqu'il entend la voix doucereuse que prend l'élève de Serpentard pourtant, le préfet de la maison des jaunes et noirs ne recule pas en voyant son camarade qui se rapproche dangereusement de sa personne. Yaxley reste droit, les poings serrés contre son corps prêt à répondre si le serpent essaye de faire quoi que ce soit. Le Poufsouffle, qui d'habitude à toujours un mot à rétorquer à son ennemi, ne trouve malheureusement aucune réponse à faire au capitaine des verts et argents. Le préfet ouvre la bouche, puis la referme. Il ré-ouvre et la referme tout de suite. Il a envie de prononcer quelque chose, mais aucun son ne parvient à sortir.

Le préfet lève ses mains, lorsqu'il voit la baguette de l'écossais pointer sur lui. Le cœur du blaireau commence à battre rapidement dans sa cage thoracique. Même si Alaryc sait que Kaegan ne peut utiliser l'un des sortilèges impardonnables, Yaxley ne peut s'empêcher de fermer ses yeux, espérant au fond de lui, le jaune et noir ne peut s'empêcher d'espérer de recevoir une bonne correction pour tous les crimes qu'il a réalisés. « Ne te gêne pas O'Malley… » Le temps que prend l'écossais pour faire subir un enfer au blaireau est interminable pour l'adolescent. Mal assuré, Alaryc ouvre un œil, regardant ce que peut faire l'écossais, mais il n'a pas le temps de faire un pas en arrière que le poing du serpent vient frapper son nez. La tête du Yaxley tourne sur le côté, mais il ne dit aucun mot, aucune plainte ne sort de sa bouche. À peine a-t-il le temps de reprendre sa posture, qu'un nouveau coup de poing vient une nouvelle fois fracasser le nez du blaireau.

Un liquide chaud et rougeâtre commence à couler sur le visage du préfet de la maison des jaunes et noirs. La douleur est insupportable, mais Ryc ne laisse sortir aucun son. Un nouveau coup porté sur le visage du Yaxley et le voilà maintenant à terre, ou du moins à moitié puisque le Serpentard l'attrape par le col de sa cape d'hiver pour pouvoir lui donner d'autres coups. Pour lui, il mérite amplement de recevoir ce genre de correction, même si en théorie, Alaryc n'a pas encore rejoint les rangs du seigneur des ténèbres. La vue du préfet commence à ce brouillé légèrement. Des papillons commencent à apparaître devant lui. Le sang ne cesse d'affluer sur le visage du blaireau. Son nez est maintenant cassé. La douleur est intenable, mais comme toujours, aucune plainte ne sort de sa bouche.

Alors qu'il se sent de plus en plus partir dans les ténèbres, une voix familière pour le blaireau vient raisonner dans ses tympans. Un faible sourire, vient prendre place sur son visage ensanglanté, alors qu'il reconnait la voix de son amie de la maison des aigles. Un soulagement s'empare de lui. Le calvaire qu'il est en train de subir va bientôt prendre fin, enfin c'est ce qu'espère le blaireau. Dans un souffle difficile, il arrive quand même à prononcer un mot en direction de Samara. « Merci.. »



CODAGE PAR AMATIS



j'écris en #FFD700
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumossolem.forumactif.com/t415-alaryc-yaxley http://lumossolem.forumactif.com/t418-alaryc-yaxley
Kaegan O'Malley
Métamorphomage
Inconnu
Âge : 15 ans
Baguette : Bois de frêne et epine de monstre du fleuve blanc 25.5 cm
RPG : ▬ J'écris en : ForestGreen - #228B22

Parchemins : 94
Noises : 100
Avatar : Matt Lanter
MessageSujet: Re: The rainy afternoon in the park.    Jeu 7 Fév - 11:02


« Rainy Afternoon..  »
Ft Alaryc  & Samara



ϟϟ

Un Samedi de Novembre 1970


Le premier coup-de-poing que porte le capitaine des verts et argents sur l'individu qui se trouve sous ses yeux lui procure une sensation de bien-être. Normalement, Kaegan O'Malley n'est pas du genre à se battre. Au contraire, s'il peut éviter de se trouver dans un conflit, il l'évite, mais en revanche, il n'hésitera pas à répondre si cela en vaut la peine. Le deuxième coup-de-poing, vient d'être donné dans le nez du blaireau. Cette fois-ci, la sensation qu'il ressent au fond de lui ne ressemble plus au sentiment de joie, mais de colère. Kaegan est en colère parce qu'à cause de cette pourriture de préfet, il a été tué durant la seconde guerre des sorciers alors que l'écossais était sur le point de devenir papa. Il n'aura jamais eu la chance de voir le visage de sa petite fille. Un troisième coup-de-poing, vient cette fois-ci venir frapper l'œil du Poufsouffle, ce qui le fait tomber au sol. Le Serpentard l'attrape par le col de sa cape d'hiver pour continuer de le frapper, jusqu'à ce qu'il s'écroule dans l'obscurité. Le visage du sorcier devient froid et ne montre aucune émotion apparente sur le visage légèrement rougi par le froid du mois de novembre.

La main du capitaine des verts et argents est salement amochée à cause des nombreux coups qu'il donne contre le Préfet des Poufsouffle qui pour Kaegan devient un punching-ball. Frapper cette ordure le fait se sentir mieux. Cela lui permet également de faire sortir la rage qu'il a gardée au fond de lui depuis qu'il est revenu au temps de son adolescence. Frapper Alaryc devient automatique pour Kae'. Il a envie de le voir souffrir, comme il a pu faire souffrir toutes les victimes innocentes qu'il a torturées et tuées sur les ordres du Seigneur des Ténèbres. Une voix familière raisonne derrière O'Malley. Pendant un très court instant, l'écossais s'est arrêté de frapper l'anglais. Mais comme Kae' a reconnue la voix de sa seule et unique meilleure amie, le sorcier continue de violenter le blaireau, au risque de perdre son rôle de capitaine et de devoir à regret quitter son poste de poursuiveur.

Le doux visage de la préfète des bleus et bronzes, Samara Johnson vient se positionner devant l'écossais, protégeant ainsi le blaireau des prochains coups du serpent. La main levée prêt à frapper Alaryc, Kaegan plonge ses yeux bleus dans ceux chocolat de la préfète. La Serdaigle pose délicatement sa main sur le bras du sorcier. Tout en baissant son bras, pour venir le laisser tomber contre sa hanche. Même si le serpent n'apprécie pas vraiment que Sami s'interpose entre eux, le capitaine réfléchis aux paroles que vient de prononcer sa meilleure amie. « Sami… »

Kaegan détourne son regard pour ne plus avoir à supporter le regard de sa meilleure amie sur lui. La sensation de colère qu'il a ressentit quelques minutes plus tôt, c'est estompé pour laisser place à la culpabilité. Le joueur de Quidditch sait qu'il a mal agi en frappant aussi violemment le Préfet de la maison des jaunes et noirs, mais il voulait lui faire comprendre la douleur qu'on put ressentir les gens à cause de ses actes abominables. La pluie commence à tomber. Kaegan lève les yeux au ciel, fermant ceux-ci dès que les gouttes d'eaux glacés viennent s'écraser contre sa peau. Il reste ainsi quelques instants, puis il repose son regard bleu océan sur sa meilleure amie. « Tu as raison Sam' » Au même moment, la voix du Yaxley raisonne en canon. Le vert et argent baisse la tête pour regarder le Préfet, qui est vraiment mal en poing. Heureux de constater l'état pitoyable dans lequel se trouve le Yaxley, mais surtout heureux de savoir qu'il va devoir passer quelques jours à l'infirmerie au vu de sa tête amochée fait sourire doucement le Serpent. « En effet, tu peux la remercier qu'elle est réussie à me dissuader, sinon je peux t'assurer que tu ne serais plus en vie à l'heure qu'il est. »

Le joueur de Quidditch laisse ses yeux tomber sur sa main droite qui est salement amochée à cause des coups qu'il a portés au blaireau. Une petite grimace s'affiche sur le visage de l'écossais, alors qu'il repose lentement ses yeux dans ceux de Samara, ignorant dès à présent les nombreuses plaintes du blaireau, toujours allongé au sol. « Tu crois sincèrement que l'on peut changer notre nouveau futur Sami ? » Malheureusement, le jeune joueur de Quidditch en doute.






DESIGN ϟ  VOCIVUS // AVATAR (C) VOCIVUS  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumossolem.forumactif.com/t538-jesse-o-kelly?nid=1#1399 http://lumossolem.forumactif.com/t541-jesse-o-kelly#1418 http://lumossolem.forumactif.com/t545-jesse-o-kelly-666#1453
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The rainy afternoon in the park.    

Revenir en haut Aller en bas
 
The rainy afternoon in the park.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» An Afternoon in the Park... [Emma]
» Breakfast in Central Park ◊ Meira Jenniekins
» Remake d'Afternoon Delight
» Linkin Park : Live In Texas
» Park Ji Eun « I'm not perfect, like they want but i'm myself ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumos Solem :: Lumos Maxima :: Alohomora :: Archives-
Sauter vers: