AccueilPortailRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Chemin de Traverse & ses Merveilles

 :: Wizarding World :: Londres :: Chemin de Traverse
Jeu 28 Fév - 11:36

Chemin de Traverse
& Ses Merveilles
Souvenirs & Jeune Génération

Avec Lyn Evans & Ébène Sparks


Au matin du rendez-vous, Eudoxia avala un scone couvert de crème fraîche et de confiture de myrtille dans la plus grande sérénité, accompagné d'une grande tasse de thé aux fleurs. Elle ignorait les regards de certaines personnes, happés par sa nature de demi-vélane et la regardant fixement. L’hôtel ou elle était descendue, aux frais de son frère, était un hôtel mixte, un étrange hôtel dans lequel on pouvait croiser sorciers et sorcières et dignitaires moldus. Le décor était somptueux et la lumière renversante, pourtant, le nez plongé dans son journal Eudoxia n’avait l’esprit concentré que sur sa journée.

Son frère se payait sa énième mention dans la Gazette en raison de son travail au Ministère, elle aimait beaucoup sa famille même si souvent cela ne semblait pas réciproque, mais ce matin son esprit était tourné vers Floxel qui avait eu le loisir de l’accompagner enfant acheter ses affaires scolaires. Il avait été très heureux de tout lui expliquer et elle avait trouvé le même plaisir pour guider sa petite sœur dans ses achats. Elle se demanda donc ce qu’en retirerait Lyn Evans, de cette fameuse visite dans un quartier purement magique et dissimulé à la vue des moldus.

Elle sorti du salon pour aller se vêtir dans sa chambre, elle enfila donc une chemise blanche à manches longues et col victorien, une longue jupe en mélange de tissus souples brodés de grandes fleurs baroques dont la couleur majeure restait indubitablement le pourpre, des bottines en cuirs jaune et un grand manteau victorien en velours entre pourpre et héliotrope. Une fois habillée et ses cheveux dument ramenés en un chignon piqué d’une fleur qu’elle fit apparaître de sa baguette, elle rangea ladite baguette dans la poche spéciale de sa manche et transplana aussi sec.

C’était bien le seul moment ou elle pouvait se le permettre et emmener un enfant de onze ans transplaner n’était pas vraiment une chose adéquate pour le jour de sa visite au Chemin de Traverse. Elle transplanait donc dans un petit bâtiment de Tole Reserve, un parc non loin de l’habitat du jeune Lyn Evans, sans aucune honte car il était courant que les gens s’y téléportent afin d’éviter la foule, elle sorti par une porte cochère sur le côté du bâtiment et se dirigea ensuite vers le 23, Ponsonby Terrace.

Elle frappa deux coups secs à la porte et se recula d’un pas, mains jointes sur son ventre.

Lorsque la porte s’ouvrit, elle eut un sourire, elle se sentait ravie de revoir le jeune élève.

❝ Bonjour Monsieur Evans, Madame Evans, Lyn. Ravie de vous revoir, comment-allez vous ? ❞ Elle salua chacun selon les règles élémentaires de politesse britannique puis baissa les yeux vers Lyn avec ce même sourire serein. ❝ Es-tu prêt ? Tu n’a pas besoin d’argent, ton matériel scolaire est compris dans une bourse que j’ai déjà été récupérer à la Banque Gringotts. ❞

Elle avait peut-être négligé un détail dans son explication au sujet du transport, si elle avait parlé de transports en communs moldu dans un premier temps, elle avait oublié un détail qu’elle avait alors mis au point avec l’aide de son frère.

Le Magicobus, car c’est ce qu’ils prendraient.
Et elle attendait la réaction de Lyn avec une certaine impatience.

_______________________________________


How deeply are you sleeping or are you still awake ? A good friend told me, you've been staying out so late. Be careful my darling, be careful of what it takes. What I've seen so far the good ones always seems to break. #E6B36A
Revenir en haut Aller en bas
Eudoxia H. Murphy
J'ai : 31 ans. et j'appartiens à la maison : Poufsouffle. - Je suis de sang : Hybride (demi-Vélane). - Je suis : Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Poufsouffle. - Infos : : Animagus (renard roux). - J'écris en # : E6B36A - Mon avatar est : Florence Welch
RPG : : LES COURS • Inscription;
Quête N°02, solo;
Cours d'Histoire n°1

23 Ponsonby Terrace,[...];
Le Chemin de Traverse;

Niveau : : Cracmol

Savoir : : 2

Parchemins : : 116 - Dragées : : 44

Jeu 28 Fév - 13:41
Chemin de Traverse & Ses Merveilles
– SOUVENIRS & JEUNE GÉNÉRATION –



Quelques posters reprenant les différentes formules mathématiques et physiques les plus connues étaient agrafées sur les murs de la chambre qui n’étaient pas recouverts par des bibliothèques – ça voulait dire, au maximum deux posters. Des livres étaient empilés ici et là, d’autres étaient ouverts sur une page précisément, et certains mêmes étaient posé sur le lit au centre de la pièce.

Un jeune garçon était affalé dessus, un ronflement aigu s’échappant de ses lèvres. Il n’avait pas réussi à dormir avant deux heures du matin, et cela se ressentait sur son cycle de sommeil. Rien n’aurait pu réveiller le jeune scientifique tout de suite. Rien, sauf un réveil spécialement modifié par le professeur lui-même.

Un réveil qui s’enclencha particulièrement maintenant.

En un sursaut, Lyn était debout, et il se frottait les yeux de fatigue. Ce cycle de sommeil étrange avait fait partie de sa vie depuis qu’il était né, et il y était habitué maintenant. Mais sept heures de sommeil n’étaient pas suffisantes pour lui, il ne tournerait pas à plein régime, aujourd’hui. Quel précepteur devait venir aussi tôt, d’ailleurs ?

Le regard du jeune garçon se figea sur le calendrier.

On était Jeudi.


La réflexion prit une demi-seconde de plus que d’habitude, mais il se pressa de sortir de la chambre pour aller se préparer. La professeure n’allait pas tarder, et avec ça la visite des rues magiques de Londres.

Magiques.

Rien ne pouvait exprimer l’impatience du garçon tandis qu’il se frottait les dents frénétiquement avec toute l’attention d’un enfant de onze ans et quelques mois, et tandis qu’il enfilait une chaussette, il prit soigneusement dans ses mains un carnet et un stylo – invention moldue qui servait à écrire sur du papier de façon bien plus aisée que ne pourrait le faire une plume.

Deux coups sur la porte.

« Maman, Papa, c’est pour moi, n’ouvrez pas ! » Hurla le jeune garçon alors que sa mère avait relevé la tête vers l’entrée de la maison. Elle remarqua tout de suite que son fils descendait les escaliers bien trop vite pour sa propre sécurité, mais ne fit pas de remarque, se contentant de se lever et de s’approcher lentement de la porte pour accompagner son fils.

Un cliquetis retentit, et la porte s’ouvrit sur le jeune Lyn, sa mère présente derrière lui, fixant la professeure qui allait emmener son fils dans un internat pour jeune mages.

Lyn s’inclina légèrement, et reprit ce ton sérieux et presque flatteur.

« Heureux de vous revoir, professeure. » Commença-t-il, un sourire en coin ne voulant tout de même pas quitter son visage. « Je parlerais pour mes parents en disant que toute la famille se porte bien, merci. »

Sa mère aurait voulu objecter pour pouvoir prendre la parole, mais ça aurait été idiot de contester cela. Elle aurait une autre occasion.

« Je suis fin prêt, j’ai déjà commencé à rassembler mes affaires… » La malle à ses côtés, près de la porte, était aux trois quarts vide, bien sûr, mais contenait tout de même quelques ouvrages. « Et j’attendais votre venue avec impatience. Comment nous rendrons-nous à ces “rues magiques“ ? »

Il avait finalement pensé à une théorie plausible après quelques jours de recherche. Les scientifiques qui s’occupaient du regroupement des données géographiques ne pouvaient pas être des idiots. Les sorciers devaient avoir mis au point une sorte de dispositif qui permettait à ces derniers de se cacher.

_______________________________________

« Vous vous êtes transformée en renard ! En PETIT renard ! Vous avez violé la loi de la Conservation de l’Énergie ! Ce n’est pas une règle arbitraire ! C’est intrinsèque à la forme de l’opérateur de Hamilton ! En le rejetant, vous invalidez l’unitarité et vous êtes sensée vous retrouver avec des signaux supraluminiques ! »
Revenir en haut Aller en bas
Lyn P. Evans
J'ai : 11 et j'appartiens à la maison : Serdaigle - Je suis de sang : inconnu - Je suis : un premier année - J'écris en # : #3072E5 - Mon avatar est : Liam Aiken
Niveau : : Cracmol

Parchemins : : 22 - Dragées : : 22

Jeu 28 Fév - 14:09

Chemin de Traverse
& Ses Merveilles
Souvenirs & Jeune Génération

Avec Lyn Evans & Ébène Sparks


Je suis également ravie de te revoir Lyn, je te propose de prendre le bus, nous devront nous rendre à un point clé avant d’entrer dans le Chemin de Traverse. Expliqua brièvement la professeure en se retournant pour descendre le perron du numéro 23 de Ponsonby Terrace, ses talons claquant à chaque pas, elle l’invita d’une main à la rejoindre en bas du perron et s’adressa ensuite à ses parents. Je vous le ramènerais au plus tard pour le déjeuner, si cela devait changer vous recevriez un message de ma part, bien entendu.  Rassura la jeune femme rousse avec un sourire entendu.

Sa politesse et sa diligence à s’inquiéter comme les parents coulaient de source lorsque l’on savait d’où venait son esprit maternel si particulier. Privée de la maternité après les horreurs commises par son ancien amant, Eudoxia avait fait une croix sur toute vie familiale sans trembler, mais en pleurant pendant bien des années.

De plus il était assez évident que cultivés comme ils semblaient l’êtres il n’en attendaient pas moins d’un professeur d’une école aussi réputée que Poudlard. Elle tenait également cette habitude du standing généralisé de sa famille, dignitaires magiques dont les illustres ancêtres et les fonctions haut placées ne toléraient pas l’apriori.

❝ Suis-moi, nous allons nous rendre à pieds quelques rues plus loin.  ❞ Commença Eudoxia avec un ton joyeux – elle tenait à expliquer les raisons pour lesquelles ils devraient prendre ce transport. ❝ Il se peut que tu te demande pourquoi nous n’allons pas nous téléporter, en vérité nous appelons ça transplaner et c’est plus compliqué qu’une simple téléportation.  ❞ La difficulté qu’elle avait eu à passer son permis n’avait pas été mis à mal par son charisme naturel, elle avait simplement eu du mal à cesser de rire après avoir vu Hestia se gauffrer joyeusement dans l’un des cerceaux.

Transplaner demandait de la concentration et une grande maîtrise de soi, certains devaient se concentrer un peu plus longtemps que d’autres, Eudoxia avait la chance de le faire de façon assez instantanée – mais elle n’avait jamais eu de voyageur avec elle, encore moins aussi jeune.

❝ C’est parce que tu es un peu trop jeune et que ce mode de transport reste assez dangereux, alors que ce que nous allons emprunter comme transport reste je le suppose assez sécurisé.  ❞ Expliqua Eudoxia avec son flegme habituel et ses tournures de phrases si spécifiques.

Il avait le droit d’en douter car il ne connaissait pas encore Earl, le chauffeur du Magicobus, le quinquagénaire avait de l’énergie à revendre malgré son apparente lassitude et ses yeux vifs semblaient tout autant pilotés par son propre cerveau que par la tête réduite qui l’accompagnait constamment.

Ni Ernie, le poinçonneur de ticket au flegme presque aussi légendaire que celui d’Eudoxia. Et il n’avait pas encore rencontré Tom et sa bosse, du Chaudron Baveur, ni encore passé la porte magique qui menait au Chemin de Traverse, à y réfléchir cela allait peut-être devenir un léger trop plein d’informations pour son esprit si scientifique, ce ne serait pas de tout repos.

Elle s’immobilisa dans une rue quasiment vide et tendis le bras en avant – dans sa manche la baguette fit son office et elle sentit que l’appel avait été lancé. Il ne suffirait que de quelques secondes.

❝ Je te conseille de reculer du bord du trottoir jeune homme. ❞ Annonça Eudoxia en reculant elle-même d’un pas.

C’est là qu’un énorme bus à deux impériales, peint d’un rutilant violet vif et à l’intérieur décoré avec le charme des pampilles et des lustres bons marchés se dressa assez soudainement devant eux, apparemment sorti d’un simple courant d’air et son apparition provoquant un souffle de petite explosion. En mode de jour, le Magicobus ressemblait à n’importe quel bus un peu farfelu qu’un moldu aurait refait à son gout douteux, mais il était en tout temps bien plus singulier que cela.

❝ Je te présente le Magicobus.  ❞ Elle s’approcha de la porte en sortant quelques mornilles avant de grimper dans le bus. ❝ Bonjour Ernie, deux tickets je te prie.  ❞

On lui tendit les tickets et elle tendit le bras pour tendre le sien à Lyn, elle lui adressa un sourire rassurant et attendit patiemment qu’il veuille bien monter dans l’étrange et pimpant véhicule.

_______________________________________


How deeply are you sleeping or are you still awake ? A good friend told me, you've been staying out so late. Be careful my darling, be careful of what it takes. What I've seen so far the good ones always seems to break. #E6B36A
Revenir en haut Aller en bas
Eudoxia H. Murphy
J'ai : 31 ans. et j'appartiens à la maison : Poufsouffle. - Je suis de sang : Hybride (demi-Vélane). - Je suis : Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Poufsouffle. - Infos : : Animagus (renard roux). - J'écris en # : E6B36A - Mon avatar est : Florence Welch
RPG : : LES COURS • Inscription;
Quête N°02, solo;
Cours d'Histoire n°1

23 Ponsonby Terrace,[...];
Le Chemin de Traverse;

Niveau : : Cracmol

Savoir : : 2

Parchemins : : 116 - Dragées : : 44

Jeu 7 Mar - 14:19
Chemin de Traverse & Ses Merveilles
– SOUVENIRS & JEUNE GÉNÉRATION –



« Une téléportation, hm ? » Reprit le jeune garçon, se doutant bien que cela devait exister dans ce nouveau monde. Non, il serait idiot de penser que quelqu’un puisse faire léviter quelque chose au-dessus du sol – violant l’intégrité des croyances de Lyn (il avait enfin accepté le fait que c’étaient des croyances maintenant qu’elles n’étaient plus des règles intemporelles et universelles) sans pouvoir faire disparaître de la matière d’un côté et la faire réapparaître de l’autre. Ça au moins, ça ne violait pas trop ses croyances. Ça n'était pas au niveau de la transformation en renarde, encore. Son esprit n'avait pas encore produit des sons incompréhensibles comme "Bam", "Blouzf" ou "Shprik".

Mais ça faisait quand même un peu mal de l'imaginer.

Il lui vint quelques secondes l’idée de trouver des lois qui régulent de façon concrète la variable Univers contenant magie sans que Univers excluant magie ne soit affecté. Seulement, il n’avait que onze ans, et ça voudrait dire des années et des années à théoriser des phénomènes qu’il ne connaissait pas encore, et ça prendrait bien trop longtemps pour sa première année à Poudlard.

« Pardonnez mon interrogation, madame Murphy, » Il s’arrêta un instant, visiblement en pleine réflexion, « Est-ce uniquement parce que je suis jeune, ou cela est-il pour une autre raison ? Peut-être parce que vous n’avez pas confiance en votre capacité à téléporter quelqu’un avec vous, ou parce que je ne possède pas les capacités physiques et/ou magiques pour vous accompagner ? »

Une question innocente qui n’avait pas pour but de diminuer le talent reconnu de la professeure, mais dont le but était de comprendre les limites d’un tel fonctionnement.

Puis, la professeure tendit le bras, et sembla faire quelque chose que Lyn ne comprit pas tout de suite, appelait-elle un taxi ? Il lui fallut quelques secondes – les yeux plissés – pour réfléchir à une hypothèse qui semblait tout à fait logique, mais demandait bien trop de paramètres variants pour qu’il la résolve sans récolter des données au préalable.

« Et – encore une fois, désolé pour la curiosité dont je fais preuve – mais la magie sans baguette est-elle quelque chose de courante ? » Demanda-t-il ensuite, avant de fixer le départ de la rue au loin. « Est-ce que… Non, c’est une question idiote. Rien ne va en ce sens, même si avec votre geste, tout porte à croire que… »

Si.

Il avait eu le réflexe de reculer quand on lui avait dit de le faire. Heureusement pour lui, le bus était arrivé avant même qu’il ne puisse l’apercevoir.

Avant qu’il ne puisse l’apercevoir.

Il resta figé un instant, un calcul rapide se faisait dans sa tête : sa vision portait sur tout au plus – avec le temps qu’il faisait – à un kilomètre. Lorsqu’il avait fixé au départ de la rue, il y avait donc au minimum un kilomètre avant qu’il n’apparaisse en moins d’une seconde.

Et elle l’avait appelé, ce qui voulait dire que le bus avait reçu un signal et s’était rendu à cet endroit précis en moins de dix secondes en parcourant plus d’un kilomètre à la seconde.

Un bus avait maintenant une vitesse moyenne de plus d’un kilomètre par seconde pour venir récupérer un sorcier chez lui.

Un bus avait maintenant une vitesse moyenne de plus d’un kilomètre par seconde pour venir récupérer un sorcier chez lui, et tout ça sans faire plus de bruit qu’un moteur normal, sans que les passagers ne souffrent de l’accélération.

Bam, Blouzf. Shprik.

« Excusez-moi pour cette absence, » conclut le jeune garçon en entrant dans le bus après quelques secondes, l’air un peu étourdi, « J’ai quelques soucis de relativité générale à résoudre. Je peux crier ? »

_______________________________________

« Vous vous êtes transformée en renard ! En PETIT renard ! Vous avez violé la loi de la Conservation de l’Énergie ! Ce n’est pas une règle arbitraire ! C’est intrinsèque à la forme de l’opérateur de Hamilton ! En le rejetant, vous invalidez l’unitarité et vous êtes sensée vous retrouver avec des signaux supraluminiques ! »
Revenir en haut Aller en bas
Lyn P. Evans
J'ai : 11 et j'appartiens à la maison : Serdaigle - Je suis de sang : inconnu - Je suis : un premier année - J'écris en # : #3072E5 - Mon avatar est : Liam Aiken
Niveau : : Cracmol

Parchemins : : 22 - Dragées : : 22

Jeu 7 Mar - 14:56

Chemin de Traverse
& Ses Merveilles
Souvenirs & Jeune Génération

Avec Lyn Evans & Ébène Sparks



❝ C’est une question naturelle au vu de tes convictions, même si je trouve fort mal placé de douter de mes capacités à haute voix – cependant, je n’en prends pas ombrage. ❞ Nota Eudoxia, une fois confortablement assise dans le bus, le même sourire inscrit sur son visage. ❝ La raison est simple, même pour un sorcier aguerri ce n’est pas sans risque de transplaner, alors pour un enfant de ton âge, que j’ai sous ma responsabilité, disons que je préfère un transport moins risqué. ❞ Si moins risqué était le mot, puisque le Magicobus avait la sainte capacité à rendre quasiment fou n’importe quelle personne n’ayant jamais eu l’habitude de le prendre la première fois. Le véhicule, outre son style quelque peu rocambolesque – qui pouvait simplement passer pour une faute de goût du propriétaire, une faute de gout qui se serait étalée sur la longueur. Après une courte pause elle reprit néanmoins son explication. ❝ Transplaner implique d’avoir une sérieuse idée de l’endroit où nous allons, d’avoir conscience de sa masse, de l’espace à occuper et une concentration impeccable – je ne doute pas de tes capacités, je doute simplement de leur maturité à ce sujet… De plus la sensation est particulièrement désagréable, voire même douloureuse les premières fois. ❞

Dieux mercis, Eudoxia était bien la dernière personne à se vexer, son caractère notablement souple et résolument patient lui donnait un avantage certain dans ce genre de situation. Il avait tout de même, sans réfléchir remis en question les capacités d’Eudoxia, elle ne s’offusquait pas qu’il le fasse – cela semblait naturel dans son caractère, elle s’offusquait qu’il n’ait pas eu la décence de ne pas formuler cette idée et d’avoir l’élégance d’être plus hypocrite.
Enfin, si s’offusquer était le mot adéquat, ce qui n’était pas certain.

❝ La magie sans baguette est possible, elle est réservée aux sorciers puissants ou aux sorciers Africains, qui ne prennent pas la peine d’utiliser un catalyseur, comme sur le Vieux Continent par exemple. ❞ Acquiesça Eudoxia avec un sourire, comprenant d’où il voulait en venir et à quel point il serait déçu lorsqu’elle sortirait sa baguette pour ouvrir le passage du Chaudron Baveur. Et à ce moment précis elle se souvint qu’elle avait omis de donner sa destination à Ernie, elle se confondit aussitôt en excuses. ❝ Oh Ernie, excuse-moi platement, ma maladresse est impardonnable, le Chaudron Baveur je te prie ! ❞

Ernie qui était un ange d’intelligence derrière ses grosses lunettes rondes avait certainement dû le deviner car il ne manœuvra pas tant son volant que ça, le véhicule filant au travers de Londres, parfois en sens inverse et littéralement invisiblement au moldu, sûrement vague courant d’air dans la pollution ambiante des grosses artères de la City.

❝ Oh ce n’est rien et… Ma foi, je t’en prie, rien ne t’en empêche. ❞ Sourit la demi-vélane en l’y invitant d’un bref geste de la main – il n’était pas surprenant, et hélas cet état de fait ne serait pas anodin, ses croyances seraient mises à mal durant sa scolarité. Le Magicobus, qui n’eut pas à croiser deux bus à Impériales, s’arrêta soudainement et annonça le Chaudron Baveur. ❝ Oh, nous descendons ici ! ❞

Et Eudoxia se leva, laissant dans son sillage son manteau flotter dans une traînée pourpre et des mèches de ses cheveux roux se promener dans les airs à sa suite. Ses bottines jaunes claquèrent en rencontrant le sol bétonné de la rue moldue. Elle se dirigea d’un pas tranquille vers une façade noire qui semblait ne pas surprendre qui que ce soit qui passât devant, elle bifurqua dans la ruelle et entra dans le Pub sorcier du Chaudron Baveur, invitant Lyn à l’y suivre à son tour.

Le pub était paisible à cette heure de la journée et Tom, le barman bossu, lui adressa un petit signe de la main auquel elle répondit avec grâce. Comme à l’habitude des regards se tournèrent vers elle, attirés par sa nature hybride, elle ignora encore une fois cet état de fait et avança dans le pub en direction de la cour arrière.

_______________________________________


How deeply are you sleeping or are you still awake ? A good friend told me, you've been staying out so late. Be careful my darling, be careful of what it takes. What I've seen so far the good ones always seems to break. #E6B36A
Revenir en haut Aller en bas
Eudoxia H. Murphy
J'ai : 31 ans. et j'appartiens à la maison : Poufsouffle. - Je suis de sang : Hybride (demi-Vélane). - Je suis : Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice de Poufsouffle. - Infos : : Animagus (renard roux). - J'écris en # : E6B36A - Mon avatar est : Florence Welch
RPG : : LES COURS • Inscription;
Quête N°02, solo;
Cours d'Histoire n°1

23 Ponsonby Terrace,[...];
Le Chemin de Traverse;

Niveau : : Cracmol

Savoir : : 2

Parchemins : : 116 - Dragées : : 44

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
Sauter vers: